Laghouat
Laghouat Oasis et histoire
      
       • La wilaya de Laghouat (Région de laghouat) est située à 400 km de la capitale Alger vers le sud, sa superficie est 25 052 km², la ville de laghouat se trouve à proximité de l’Oued M’Zi, Oued M’Saad et Oued Kheir, bâtie sur les pentes nord et sud d'une montagne ( Djebel Tizgrarine ), la région possède également le plus grand gisement de gaz naturel en Afrique avec une réserve estimée à plusieurs milliards de mètres cubes aussi une région pastorale et porte du désert, jusqu'a présent la ville de laghouat est connue par ses maisons entourées de jardins. La présence humaine à Laghouat remonte à la nuit des temps, s'il n'existe pas d'archives, nous trouvons dans cette région des véstiges préhistoriques et des ruines attribuées aux passages des
civilisations (Berbère, Romaine et Arabe), l'arrivée des arabes en 653 (Calendrier grégorien) favorisa l'islamisation de la communauté locale.

       • Avant le XVII (17éme) siécle des portions de la grande tribut de Béni-Hillal s'installent définitivement et donnent "GHOUT" comme nom au maison entourée de jardin, c'était des petits tributs éparpillées dans les palmeries magnifiques de ce lieu de rencontre entre sédentaires vivant de l'agriculture, de l'artisanat et du commerce mais c'est seulement vers la fin de 1698 que Cherif El-idrissi El-hassani Sidi Hadj Aïssa originaire de Tlemcen a fondé la ville de Laghouat en mettant en accord les chefs des tributs, et en donnant comme nouvel nom de la ville le pluriel de "GHOUT" qui est "EL-AGHOUAT" englobant ainsi l'ensemble des maisons, plameries et Ksours de toute la région.
Laghouat, dérivation d'El Aghouat, autour de laquelle gravitaient de nombreux sites archéologiques et touristiques :

•• Gravures rupestres d'El-Ghicha à 130 Km au nord ouest de la ville de Laghouat (entre Aflou et Aïn-Madhi), de Hasbaya à Sidi Makhlouf à 45 Km au nord, Cratère de Madna à Talemzane à 160 Km au sud est de la ville de Laghouat, son diamètre est de 1,75 km et son âge estimé à moins de 3 millions d'années decouvert pour la 1ére fois en 1928.
•• Plusieurs Ksours (Chateaux en arabes), Comme celui d'El-Assafia réputé pour sa tapisserie et ses jardins, le grand Ksar de Taouïala et le petit de Khadra, avec leurs dizaines d'hectares de jardins pleins de figuiers, poiriers, pêchers, grenadiers...
•• Aïn Madhi, siège de la zaouia principale des Tidjani dont on trouve plusieurs monuments historiques.
•• Le ksar de Kourdane, construit à une quinzaine de kilométres de Aïn Madhi au pied de Djebel (montagne) Ammour par la française convertit à l'islam Lalla Yamina (Aurélie Picard) femme de chérif Si Ahmed Tidjani fils de Cheikh Ahmed Tidjani le chef spirituel de la vois soufi vers Allah (La Tidjania) www.tidjaniya.com

•• ZGag El-Hadjaj c'est la casbah de la ville de laghouat, El-Djammaa El-attik l'une des plus anciennes mosquées d'Algérie...

     • L'artisanat traditionnel à laghouat est trés varié par ses produits (Tissage et tapis de Djebel ammour et El-Assafia, La Kachabia faite avec la laine de chameau, Bijouterie traditionnelle, Le nouvel art pictural (des tableaux réalisées à l'aide du sable), Maroquinerie, les habits traditionnels, les fusils de Fantasia...

    • Parler de Laghouat en quelques lignes c'est trés peu, Laghouat c'est aussi des noms de personnalités gravés dans l'histoire de la région, une autre diemension de son histoire.

Route Nat. n°01, M'kam (près de l'université) - Laghouat - Algérie Tél.: +213 (0)29 11 61 47 / 79 / 77
Fax: +213 (0)29 11 61 80 - e-mail: hotelboustane@gmail.com
Hôtel El-boustane Laghouat - Djelfa © 2008 - 2018 Hôtel El-boustane - Tous droits réservés. DHTML Tip Message version 1 Conception : ONYWEB